L’heure des devoirs à la maison !

Dans la majorité des cas, les enfants n’aiment pas faire leurs devoirs !
Et tous les soirs, c’est la même histoire : il faut s’armer de patience, trouver de nouvelles motivations pour les convaincre de la nécessité de faire leurs devoirs. N’oublions pas que les devoirs constituent l’une des principales sources de conflit dans les familles !
Alors quelles solutions mettre en place pour rendre ce moment le plus agréable possible ?

Que l’on soit convaincus ou non de la nécéssité des devoirs à la maison, il faut faire face et garder une certaine motivation devant nos enfants pour les encourager.


Autonome et responsable !

Votre enfant, aux yeux de l’éducation nationale doit être autonome dans son travail à la maison. Pourtant, la réalité est souvent assez éloignée !
Votre enfant a beaucoup de difficultés à travailler seul en rentrant le soir à la maison , comme la plupart des enfants, il est fatigué, démotivé, trop de devoirs, et pour lui, plus question de s’asseoir encore sur une chaise, l’appel d’une partie de foot, des copains qui sonnent à la porte  … est souvent plus grand.
Alors, avant que la situation ne dégénère à la maison car les devoirs représentent l’un des sujet principal de conflit dans les familles, nous allons essayer de voir quelles solutions peuvent être mises en place pour que tout se passe dans le meilleur des mondes !

Quelles solutions solutions existent pour faciliter l’heure fatidique des devoirs à la maison…

– Créer les conditions pour que la relation entre l’enfant et le parent soit la plus agréable possible. Au calme (sans télé, SMS …)
– Choississez avec votre enfant un horaire pour l’habituer à travailler aux mêmes heures tous les soirs, et non négociable !
– Fixez un début et une fin.
– Félicitez et encouragez votre enfant
– Si la quantité se devoirs est excessive, demandez à rencontrer l’enseignant pour en discuter (essayez encore et encore …)

aide aux devoirs à la maison

Pour varier les plaisirs, voici quelques idées :

Lire en s’amusant :
– Proposez à votre enfant de l’enregistrer lors d’une lecture.
– Faîtes une lecture à 2 voix (en imitant les voix des personnages)
– Proposez-lui de prendre le rôle de l’instituteur et de faire la lecture à voix haute pour la classe.
– Laissez-le s’installer dans la position qu’il souhaite pour lire (n’oubliez pas qu’il est déjà resté toute une journée assis sur une chaise !)

Ecrire en s’amusant :
– Demandez à votre enfant de dessiner les mots qu’il doit apprendre. Demandez lui ensuite d’écrire les mots sur des étiquettes, vous pourrez jouer au loto(garder-les pour réviser).
– Utilisez des logiciels éducatifs, des sites internet, pour rendre l’écriture plus ludique, pour vérifier une règle d’orthographe… (révisez sur internet)
– Là encore proposez-lui d’être le professeur, utilisez un tableau, en plus cela lui permettra de pouvoir bouger un peu.

Calcul et table de multiplication :
– Utilisez des logiciels éducatifs, des sites internet, il pourra réaliser beaucoup d’opérations .
– Pensez au tableau.
– Enregistrez les tables de multiplication : en chantant, en changeant de voix … il pourra les écouter à tout momment.

C’est plus possible !

Lorsque les devoirs se terminent tous les soirs en conflit, que toutes les conversations, disputes tournent autour des devoirs, il est peut-être temps d’avoir recours à des aides extérieures.

A l’aide les grands-parents !
Ils ont souvent beaucoup plus de patience que nous. Ils sont moins bousculés par le quotidien et pourront être une aide précieuse pour votre enfant et pour vous-même. Si les grands-parents habitent trop loin, il y a peut-être une personne à la retraite dans votre voisinage qui serait heureuse de prendre le relais !

Les études du soir :
Juste après la classe, les enfants peuvent faire leurs devoirs sous la surveillance d’un enseignant ou d’un aide-éducateur. Le problème est que la moitié des enfants participant à cette étude aurait besoin d’un suivi régulier et personnalisé, or il y a une seule personne pour encadrer l’étude !
Résultat : les enfants rentrent chez eux sans avoir faits leurs devoirs.

En dehors de l’école :
Maisons de quartiers, centres sociaux … font face à une demande de plus en plus importante de la part des familles.
L’aide aux devoirs est ici proposée par des bénévoles.
Le prix est peu élevé mais les places sont limitées.
Renseignez-vous auprès de votre mairie.

Les organismes privés : Vous en trouverez de nombreux car ils sont en pleine extension. ILs multiplient leurs services : cours personalisés sur internet, cours particulier à domicile …

Des ressources sur le web :
révisez sur internet
www.cyberpapy.com site gratuit de soutien scoalire qui met en relation des personnes retraiatées qui ont du temps à consacrer à l’aide aux devoirs des élèves.
www.cyberprofs.com : propose un service d’aide aux devoirs et soutien scolaire en ligne réalisé par des élèves de Grandes Ecoles supervisés par des professeurs de haut niveau.L’ aide aux devoirs va de la simple réponse à une question posée (5,50 €) à la question de cours (6 €) et la correction de devoirs (8 €).

Isabelle pour la Rue des enfants

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *