Quand partir pour la maternité ?

C’est souvent une inquiétude pour les femmes en fin de grossesse : reconnaître le bon moment pour partir à la maternité. Nous allons faire le point sur les signes annonciateurs mais sachez que la plupart du temps les futures mamans ressentent clairement ces premiers signes.

La perte du bouchon muqueux

Le bouchon muqueux constitue une véritable protection antimicrobienne. Il est constitué de glaires épaisses et sanguinolentes.
Sa perte signifie que le col commence à se modifier mais ne constitue pas un signe décisif de début de travail. Elle peut précéder l’accouchement de 24, 48 heures, voire plusieurs jours.

Le début des contractions utérines

Comment se manifeste une contraction : le ventre se durcit pendant quelques secondes, vous ressentez une douleur semblable à celle de vos règles, voire à celles de coliques, ainsi qu’une tension partant souvent du bas du ventre et irradiant les cuisses. Les contractions d’accouchement sont régulières et elles augmentent progressivement : elles sont de plus en plus longues, de plus en plus rapprochées, de plus en plus intenses et douloureuses !

Lorsque les contractions durent plus de 30 secondes et reviennent toutes les 5 minutes pour une première grossesse ou toutes les 10 minutes pour une deuxième grossesse, vous pouvez partir pour la maternité surtout si vous souhaitez la péridurale. Cette dernière est le plus souvent posée entre 2 et 6 cm de dilatation du col utérin.

La perte des eaux

Pendant la grossesse, votre bébé se trouve dans un sac membraneux rempli de liquide amniotique. Lorsque la poche des eaux se rompt, vous sentez un écoulement tiède couler de votre vagin. Vous devez vous rendre rapidement à la maternité à cause du risque d’infection. Si à votre arrivée le travail n’a pas débuté, il sera déclenché médicalement.

Isabelle pour la Rue des enfants

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *